Skip to content

Ports informatiques Qu’est-ce que c’est et de quoi s’agit-il ?

Ports informatiques Qu'est-ce que c'est et de quoi s'agit-il ?

Depuis l’émergence de l’informatique, de nombreuses avancées technologiques ont été constatées dans le monde entier. C’est pourquoi il existe une grande variété de terminologies associées à ce domaine qui, bien qu’elles soient tout à fait utiles, génèrent une certaine confusion ou des doutes chez les utilisateurs qui ne connaissent pas leur définition.

L’un de ces termes fait référence aux “ports d’ordinateurs”. Celles-ci sont essentielles pour faciliter la communication homme-machine et c’est pourquoi cette expression est utilisée depuis l’émergence de cette science. Considérant cela, ils sont la solution de nombreux fabricants pour faire face au fait de savoir comment connecter d’autres appareils à l’ordinateur.

Ensuite, grâce à l’importance remarquable que revêtent les ports d’ordinateurs à un niveau général, il est important de savoir comment ils sont définis et à quoi ils servent. De même, leur évolution au fil des ans et les types de ports qui existent jusqu’à présent. Tout cela étant, ce que nous allons expliquer ci-dessous, en détail.

Qu’est-ce qu’un port en informatique et à quoi servent ces éléments ?

En informatique, un port est défini comme un terminal adapté à la connexion de périphériques, à la fois des dispositifs d’entrée et de sortie. Il s’agit donc d’une interface, interne ou externe, utilisée pour communiquer différents types d’éléments matériels ou logiciels qui permettent d’envoyer et/ou de recevoir des données d’un ordinateur à un autre. En ce sens, un port d’ordinateur est aussi un connecteur intégré à la carte mère ou aux cartes d’extension de la machine.

Ces derniers sont conçus avec des formes et des caractéristiques électroniques spéciales, afin de permettre l’interconnexion d’une série de dispositifs externes avec l’ordinateur. Tout port de l’ordinateur sert essentiellement à augmenter la capacité de l’équipement qu’il fournit dans le but de simplifier le travail de l’homme. Elle offre ainsi la possibilité de communiquer avec un ou plusieurs appareils informatiques afin d’établir des communications entre ces terminaux et d’envoyer ou de recevoir des informations.

Histoire et évolution Comment les ports d’ordinateurs ont-ils évolué au fil du temps ?

Histoire et évolution Comment les ports d'ordinateurs ont-ils évolué au fil du temps ?
Comme nous l’avons indiqué plus haut, les ports informatiques sont apparus avec l’émergence de l’informatique en tant que science. Ils ont donc connu une évolution remarquable jusqu’à aujourd’hui et il est donc nécessaire de connaître quelques détails intéressants concernant leur histoire et les changements qu’ils ont présentés. En principe, le port le plus ancien qui peut être identifié jusqu’à présent est la “prise audio”. Il a été développé au cours de l’année 1878 et a été le point de départ de ce type de terminaux.

Alors qu’aujourd’hui, ils sont encore utilisés pour connecter des haut-parleurs, des écouteurs et d’autres appareils audio à un ordinateur. Par la suite, l’utilisation d’une forme plus officielle de ports est devenue évidente à partir de la fin des années 60, lorsque des connexions de base entre les ordinateurs et d’autres dispositifs appelés “périphériques” ont été mises en place. Ainsi, l’invention des ports pour une connexion réelle ou un transfert de données a eu lieu en 1962.

C’est alors que le RS-232 a été lancé pour établir des lignes de communication. Ainsi, il a été utilisé comme point de connexion physique entre les ordinateurs et les modems, jusqu’à la fin du XXe siècle. Au cours de ce siècle, plus précisément en 1980, les célèbres ports ethernet ont été introduits, ce qui a permis une communication plus moderne et plus efficace entre les ordinateurs et les modems.

Cette connexion a permis la création de paquets de données sous forme de cadres contenant un en-tête avec l’adresse source et l’adresse destination et un système intégré de contrôle des erreurs. Par la suite, en 1987, il est devenu possible de transmettre des données vidéo par l’utilisation de ports VGA transportant des composantes RGBHV analogiques (c’est-à-dire rouge, vert, bleu, synchronisation horizontale et verticale). Ce qui permet de créer une sortie vidéo standard de 640×480.

Mais, grâce à sa haute définition, il a été remplacé par les ports HDMI plus tard. Puis, en 1994 et par la société Apple, un port Firewire a été lancé, qui fournit une interface de bus série. Ce système est similaire aux célèbres ports USB qui ont été développés en 2000 et qui étaient particulièrement réputés pour leur grande vitesse de transfert de données.

Quels sont les différents ports qu’un ordinateur a intégrés et leur utilité ?

S’il est vrai que les ports de l’ordinateur sont couramment utilisés, ils se caractérisent par l’affichage de différentes formes (ronde, carrée, rectangulaire, etc.). Il existe donc différents types de ces ports et, comme ils ont des utilisations différentes, il est nécessaire de savoir ce qu’ils sont. Dans ce sens, on connaît principalement les ports série et parallèle.

Voici de quoi il s’agit :

Port parallèle
Port parallèle
Port série
Port série
  • Ports série : il s’agit essentiellement de ceux qui émettent et reçoivent un bit à la fois au moyen d’une seule paire de fils (+/- et masse). Ainsi, ils sont compatibles avec les terminaux qui nécessitent la transmission d’un bit d’information en ligne. Généralement, le terme “COM” est utilisé suivi d’un numéro pour symboliser un port série (pour l’usage, COM2).
  • Ports parallèles : dans ce cas, ils sont définis comme des ports qui ont la capacité d’envoyer plusieurs bits, simultanément, sur plusieurs ensembles de fils. Par conséquent, lorsque les données sont envoyées en parallèle, il s’agit généralement de huit bits de données (pour former un octet) et envoyées sur huit lignes individuelles sur un seul câble. En ce qui concerne sa désignation, elle utilise la terminologie “LPT” suivie d’un numéro (exemple : LPT1).
    En outre, on distingue généralement deux types de ports, à savoir les ports logiciels et les ports matériels.

Nous précisons ci-dessous comment ils sont définis :

  • Ports logiciels : ils sont également appelés “ports logiques” et sont ceux qui se trouvent à l’intérieur de l’équipement informatique, comme leur nom l’indique. Ainsi, ils permettent l’établissement de communications avec différents programmes et la répartition des services entre les appareils informatiques. Exemple : les 21 ports utilisés par le service FTP pour l’échange de fichiers.
  • Ports matériels : il s’agit de ports dont le but principal est d’établir des communications entre des dispositifs physiques. Ils offrent donc la possibilité de communiquer des périphériques tels que des haut-parleurs, des souris, des claviers, des routeurs, des modems et d’autres éléments à un ordinateur ou à tout autre équipement informatique.

D’autre part, parmi les ports matériels les plus utilisés, il y a différents dispositifs informatiques qui sont largement reconnus dans le monde de l’informatique.

Ici, nous désignons et définissons les plus traditionnels :

  • Port USB : permet d’installer des périphériques sans avoir à ouvrir la machine pour relier le matériel, il suffit donc de connecter l’autre périphérique à l’arrière de l’ordinateur. Ainsi, il fonctionne comme une interface pour soutenir la transmission de données et la distribution d’énergie. Alors que beaucoup d’entre eux sont capables de transférer des données à 12 Mbps.
  • Port VGA : il s’agit simplement d’un port standardisé pour connecter le moniteur à l’ordinateur et comporte un terminal de type femelle avec 15 trous de connexion situés entre trois rangées de cinq au total. Il est également classé comme un port vidéo ou multimédia.
  • Port HDMI : il s’agit d’un dispositif qui fournit une interface entre toute source d’audio et de vidéo numérique. Les exemples comprennent un lecteur Blu-ray, un ordinateur, un ordinateur portable, une tablette, un synthétiseur et une télévision numérique.
  • Port DVI : il s’agit d’un connecteur vidéo conçu pour amplifier la qualité visuelle des moniteurs numériques, qu’il s’agisse de moniteurs d’ordinateur ou de projecteurs LCD numériques. En ce sens, elle se caractérise par le fait qu’elle possède un connecteur mâle et un connecteur femelle (celui-ci sert à connecter les moniteurs numériques au PC).
  • Ports PCI : Ils peuvent être reliées à ces emplacements sur la carte mère de l’ordinateur (son, vidéo, réseau, etc.). En tenant compte du fait que, généralement, les composants qui sont disponibles dans ce type de fente avec des cartes réseau (sans fil ou non), des cartes son, des contrôleurs RAID et des capteurs TV.
  • Ports de mémoire : ce sont les ports qui vous permettent de connecter ou d’insérer les cartes RAM dans l’ordinateur. Ils ont généralement des capacités de stockage allant de 256 Mo à 4 Go. Il s’agit donc de baies qui permettent l’échange de données avec le processeur à une vitesse supérieure à celle offerte par le disque dur, par défaut.

Si vous avez des questions, laissez-les dans les commentaires, nous vous répondrons dès que possible, et je suis sûr que cela sera d’une grande utilité pour un plus grand nombre de membres de la communauté. Merci ! 😉